Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

Gagea lutea

28 Mars 2016, 16:55pm

Publié par Frédérique

Nous voyons assez souvent au cours de nos sorties des plantes rares dans notre région ou des plantes protégées ...elles seront à présent regroupées dans une nouvelle rubrique: 

" plantes à protéger"

C'est la fragile Gagée jaune, Gagea lutea qui va commencer la collection...

 

 

 

Dimanche 20 mars, premier jour du printemps, un temps clément ...une "sortie fleurs" en famille s'impose !

Nous voici partis du côté d'Ambléon....

Sur les hauteurs, des plaques de neige ponctuent encore les prés...

Gagea lutea

dans les sous-bois clairs, les nivéoles, Leucojum vernum encore épanouies tiennent compagnie aux érythrones , Erythronium dens-canis, dont Philippe nous a déjà parlé dans l'article:"primeurs"

http://naturalistesdubugey.over-blog.com/2016/03/primeurs.html

mais ce ne sont pas elles que nous cherchons !

nivéole et dent-de-chien
nivéole et dent-de-chien

nivéole et dent-de-chien

Celles que nous espérons sont plus discrètes...les voici qui jaillissent timidement parmi les feuilles mortes...

Gagea lutea

Gagea lutea, la Gagée, appelée aussi: Etoile jaune, ou Ornithogale jaune, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, est une petite Liliacée, tout comme la dent de chien.

Celles que nous découvrons, en début de floraison, sont bien fragiles, mais c'est avec plaisir que nous constatons de nombreuses jeunes pousses, espoir de floraisons futures
Les feuilles lancéolées, larges de 6 à 12 mm sont contractées "en capuchon" au sommet.

 

Gagea lutea

On note la présence d'1 ou 2 bractées foliacées d'où émerge l'inflorescence en forme d'ombelle ..

présence d'1 bractée foliacée

présence d'1 bractée foliacée

Les fleurs - de 1 à 5 - sont jaunes à l'intérieur, verdâtres à l'extérieur.

Elles comprennent 6 tépales étalés en étoile.

Gagea lutea
Le genre Gagea doit son nom à Thomas Gage, botaniste anglais disparu en 1820; lutea: désigne la couleur jaune.

L'étoile jaune peuple les montagnes entre 500 et 1500 mètres d'altitude, elle peut former de grandes colonies là où elle pousse, mais reste rare en France, c'est pourquoi:

Elle est inscrite dans la liste des espèces végétales protégées sur l'ensemble du territoire français métropolitain en Annexe 1 (espèces strictement protégées).
la longue feuille basale étroite et le pédoncule floral émergent d'un bulbe ovoîde

la longue feuille basale étroite et le pédoncule floral émergent d'un bulbe ovoîde

pas de détermination le 28 mars, sortie du 2 avril

24 Mars 2016, 17:34pm

Publié par Société des Naturalistes du Bugey

Nos séances de détermination de plantes ont repris en douceur lundi 21 mars avec un diaporama sur les Gymnospermes commenté avec brio par Jean-Paul...bonne préparation à la sortie prévue le 2 avril à l'arboretum du parc de la Tête d'or à Lyon.

Les modalités de la sortie ont été précisées aux participants, puisqu'il n'y aura pas de détermination le lundi 28 ( lundi de Pâques )

Le rendez-vous est fixé à 7h 30, parking avenue Paul Chastel. Contacter Yvette au 04 79 81 10 15 pour des informations complémentaires !

pas de détermination le 28 mars, sortie du 2 avril

c'est reparti !

17 Mars 2016, 14:03pm

Publié par Société des Naturalistes du Bugey

A partir du lundi 21 mars, 20 heures, les "Binz", "Flora Helvetica" et autres documents , avec quelques incursions dans "Flora Gallica"....vont enfin prendre l'air !

Nous vous attendons à la maison des sociétés de Belley pour la première détermination botanique de la saison

Au programme: la famille des Gymnospermes

et détermination des plantes apportées

c'est reparti !

les plantes et leurs mystères...

12 Mars 2016, 15:27pm

Publié par Frédérique

les plantes et leurs mystères...

Un article intéressant sur " le Monde" du 2 mars dernier que j'ai envie de partager avec vous !

il y est question des végétaux qui anticipent les séismes, des plantes qui échangent des informations, d'autres qui les mémorisent....

http://abonnes.lemonde.fr/sciences/article/2016/02/29/les-plantes-ces-grandes-communicantes_4873936_1650684.html

A compléter avec ce lien, petit article où Francis Hallé parle " de la timidité des cimes "

http://www.terraeco.net/Observez-la-timidite-des-cimes-ce,62492.html

les plantes et leurs mystères...

"Primeurs"...

1 Mars 2016, 18:40pm

Publié par Société des Naturalistes du Bugey

Eh non, malgré ce titre "alimentaire", nous ne parlerons pas de légumes ...notre ami Philippe nous a concocté un nouvel article que je vous laisse découvrir !

 

 L'an passé, j'intitulais un article: salades de saison, aujourd'hui ce pourrait être "primeurs" .

Cet hiver hors normes voit des plantes déboussolées :

Depuis une dizaine de jours, les dents de chien s'emballent, les nivéoles s'énervent (ce qui m'a permis d'être sûr qu'elles ne sont pas des "échappées de jardins") et les premières pervenches apparaissent . Mes notes indiquent presque un mois d'avance ! 

Nivéoles du printemps, Leucojum vernum
Nivéoles du printemps, Leucojum vernum
Nivéoles du printemps, Leucojum vernum

Nivéoles du printemps, Leucojum vernum

J'avais fait une photo d'erythrone avec la lumière idéale, autrement dit : avec mon appareil rudimentaire, j'étais content de moi!

Content mais distrait: je l'ai effacée aussi il ne restait plus qu'à y retourner, ce lundi la lumière n'est pas terrible mais qu'importe une autre station est à dix minutes... Certes ni la lumière ni le cadre n'aident mais malgré tout, il y aura des erythrones 2016...

Dents de chien, Erythronium dens-canis, cuvée 2016
Dents de chien, Erythronium dens-canis, cuvée 2016

Dents de chien, Erythronium dens-canis, cuvée 2016

la "cuvée 2015" avait éclos à son heure!

la "cuvée 2015" avait éclos à son heure!

les voilà dans la mousse et les feuilles mortes dans un secteur qui abritait aussi des blaireaux, les vrais : Meles meles selon un suédois célèbre. 

"Primeurs"...

Surprise, alors que je n'avais pas relevé d'indice récent de fréquentation, aujourd'hui  le terrassement va bon train : il va falloir surveiller ça et puis finalement cet article devrait se nommer "les blaireaux s'agrandissent"...

agrandissement du terrier

agrandissement du terrier

le jardin de monsieur blaireau...

le jardin de monsieur blaireau...

 Vous aurez tous compris que j'ai un faible pour cet animal qui sait si bien quand déguster une fraise ou comment rendre accessibles des framboises, dans ma vie précédente, il affectionnait le jardin de mon épouse, de notre voisine et m'a donné moult occasions de mesurer sa subtilité... 

"Primeurs"...

texte et photos: Philippe Boquerat

dessin du blaireau: portail ONF