Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

Séjour en Lozère, jour 7, 3 juin 2022

19 Novembre 2022, 17:58pm

Publié par Philippe; photos: Joel et Philippe

Encore moi !

En prenant un temps le relais, Catherine m’a permis de reconstituer l’ultime prospection de ce vendredi 3 juin.

Pour parler comme les louveteaux, ce jour, notre sizaine est repartie vers Mas Camargue, plus précisément le hameau de l’Hôpital, pour explorer, plus en aval, les abords du Tarn. C’était revenir à la Lozère des premiers jours : sol acide et malgré la sécheresse l’eau n’était jamais loin.

Caltha palustris

Caltha palustris

Pour preuve ces Caltha palustris !

Bien d’autres plantes émailleront notre progression Narcissus poeticus, Gentiana lutea, Festuca ovinu ssp gestfalica (Joël, même les plantes peu spectaculaires méritent un cliché, ça m’aiderait!) 

Et toujours, bien sûr, l’ornithogale en ombelle !!!

Ou encore la linaire striée comme son nom latin ne l’indique pas vraiment : Linaria repens. Ces plantaginacées semblent s’être adaptées à bien des milieux et ont su utiliser une palette de couleurs !!! Ajoutons que « de mon temps », elles étaient scrofulariacées…

Linaria repens

Linaria repens

Le salsifis des prés (Tragopogon pratensis) était aussi au rendez-vous.

Tragopogon pratensis

Tragopogon pratensis

Comme précédemment, il est clair que nous sommes loin de l’aridité du Causse Méjean ou de la montagne de Bougés

Nos déambulations nous mèneront au pont du Tarn où les restes d’une tourbière victime d’un boisement malheureux en un temps où cela semblait devoir s’appliquer à tous les espaces « stériles », nous offre quelques observations intéressantes, pour un peu, nous serions aux Saisies si la Trientale d’Europe avait été là ! C’était le moment.

Pour moi ce sera aussi l’occasion d’une grossière erreur : NON ! ce n’était pas Carex davaliana

Carex pauciflora

Carex pauciflora

Lire la suite

Séjour en Lozère, jour 6: 2 juin 2022

15 Novembre 2022, 13:45pm

Publié par Catherine, photos: Joel et Philippe

2 juin, pas très loin de Pont-de-Montvert, entre Le Villaret et Grizac, on se trouve sur un beau plateau à 1000 m d'altitude

Vue sur les deux Puech au col de Montmirat depuis le Villaret sur la montagne du Bougès

Vue sur les deux Puech au col de Montmirat depuis le Villaret sur la montagne du Bougès

Par l'envoi d'une photo, Philippe me rappelle que nous y avons admiré un four à chaux, le four à chaux dit du Villaret datant de la fin du 19e siècle, restauré récemment. Donc ici aussi, ou pas loin, par endroits, du calcaire.
Pour plus de renseignements https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/IA48000711

four à chaux du Villaret, photos: Philippe
four à chaux du Villaret, photos: Philippe

four à chaux du Villaret, photos: Philippe

Plaisir de trouver Bunium bulbocastanum, la Noix de terre, alors qu'on a vu tous les jours la Noisette de terre, Conopodium majus, deux apiacées, mais n'ayant rien à voir entre elles finalement, sinon leur système racinaire (souche globuleuse).
Un rare exemplaire de Anacamptis fragrans

Anacamptis fragrans, Orchis punaise odorant

Anacamptis fragrans, Orchis punaise odorant

Sur un sentier boisé, j'ai le plaisir de découvrir Astragalus glycyphyllos, l'Astragale à feuilles de réglisse, la plus grande  du genre. Mais on n'a pas tiré son portrait, c'est bien dommage.
Pas de grande découverte ce jour-là, on révise un peu

Onobrychis supina - Sainfoin prostré

Onobrychis supina - Sainfoin prostré

Lire la suite

Séjour en Lozère, jour 5

10 Novembre 2022, 10:45am

Publié par Catherine, photos: Joel

Chaos granitique sur le Mont Lozère

Chaos granitique sur le Mont Lozère

Philippe a lancé un appel à la diversité !

Diversité des intervenants... pour « raconter » ces journées passées en Lozère.
Car non, il n'était pas seul! Même si nous n'étions que six, suite à plusieurs malheureuses défections. Je vais donc m'y coller.

Heureusement, j'ai conservé mes notes. Et les photos de Joël seront un fil.
Le 1er juin, nous sommes allés voir les menhirs ! Sur la commune des Bondons. Des menhirs en granite sur un plateau calcaire, cherchez l'erreur.

Séjour en Lozère, jour 5

Mais nous gardons la tête baissée sur nos amies les fleurs, rares par ce temps de sécheresse précoce.


A peine descendus des voitures, nous nous extasions sur Cynoglossum officinale, pas si commune.

Séjour en Lozère, jour 5

Dans cette vaste, prairie sèche, la recherche des orchidées est désespérée ; désespérante pour Pierre ! Nous ne croiserons que de maigres Coeloglossum viride, l'orchis grenouille, Dactylorhiza sambucina, Neotinea ustulata.

Mais des finesses, telles que Linum suffruticosum, nous enchantent.

Séjour en Lozère, jour 5

L'anémone pulsatille souffre, Astragalus monspessulanus ou Vicia onobrychioides nous rappellent notre situation semi-montagnarde et subméditerranéenne.

Nous repartons pour le pique-nique près de l'étang de Barrandon, à plus de 1300m d'altitude.
Deux mésanges huppées nous harcèlent tout au long du repas. Nous sommes manifestement trop près d'un nid. J'en suis désolée, mais c'est la première fois que je les vois de si près !
Repus, nous allons explorer la zone humide au sud de l'étang. Tout y est. Carex, linaigrettes, joncs, drosera, airelles, canneberge, etc.
Rien n'empêche d'observer aussi les libellules ; ces demoiselles seraient un couple de la petite nymphe au corps de feu, Pyrrhosoma nymphula, selon notre ami Philippe.

Lire la suite

Séjour en Lozère, jour 4, 31 mai 2022

6 Novembre 2022, 21:12pm

Publié par Philippe, photos: Joel et Philippe

Paysage de Lozère près de Pont de Monvert

Paysage de Lozère près de Pont de Monvert

Bonjour à tous et à toutes

Ce 31 mai m’a posé quelques problèmes, j’avais bien un inventaire botanique à ma disposition, des images, mais, à quoi avions nous passé le temps, la route de l’Hermet me semblait n'avoir été qu’un instant de la journée… Heureusement, un coup de fil à Jean-Paul, une phrase de Renée ont remis un peu d’ordre parmi mes neurones.

Le bulletin météo, l’état du ciel, ce jour-là, n’invitaient pas à l’herborisation au long cours, une bonne raison pour « trainer », les jours passés avaient été bien remplis, aussi l’un consultait ses notes, d’autres revenaient sur une détermination peu satisfaisante ou optaient pour un autre bol de café…

Au final il apparait que tous, nous soyons allés explorer Pont de Monvert.

Séjour en Lozère, jour 4, 31 mai 2022

Le pont sur le Tarn cher à Renée… C’est là qu’un jour de juillet 1702, l’abbé du Chayla va connaitre une fin brutale, il faut dire que ce missionnaire avait une vision musclée de la lutte contre « l’Eglise prétendument réformée»… Les Cévennes protestantes vont alors réellement se soulever, résister et connaitront comme d’autres régions, les sinistres dragonnades

. Oublions cela…

Séjour en Lozère, jour 4, 31 mai 2022

Une rue, où UPS et autres Delivery service connaissent sûrement quelques problèmes...

Séjour en Lozère, jour 4, 31 mai 2022

La botanique était toujours au rendez-vous avec Asarina procumbens, Ceterach officinarum ou Saxifraga fragosoi dans les ruelles…

La pluie ayant oublié Pont de Monvert, l’après-midi, les environs immédiats nous offraient de quoi fouiner : Il suffisait de sortir du gîte et tourner à droite!!! La route de l’Hermet pour les initiés.

Tout autant que la ville, les bords de route sont siliceux : pour preuve une photo de Joël, prise sur cette route

Asarine couchée

Asarine couchée

Autre fleuron de ce bord de route : L’Asplenium septentrionale, pour moi, cette fougère signifiait roche acide, ubac et de l’altitude…Comme quoi, on peut se tromper, deux ou trois jours après, j’aurai la confirmation de mon erreur quand, ailleurs, sur une barre rocheuse ensoleillée et surchauffée, la doradille du nord sera encore là !

Lire la suite