Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

Meilleurs vœux 2023

31 Décembre 2022, 20:55pm

Publié par Société des Naturalistes du Bugey

sur le plateau de Jargoy

sur le plateau de Jargoy

     Que 2023 soit pour nous tous l'occasion d'admirer encore toutes les richesses de la nature!

     Un programme éclectique, que vous verrez bientôt, mêlant sorties de proximité et herborisations plus lointaines, ateliers en salle et observations ou cueillettes sur le terrain nous permettra de le faire au sein de l'association.

     Si vous ne pouvez pas vous joindre à nous, je vous donne rendez-vous sur ce blog pour partager virtuellement nos activités...

          A bientôt chers lecteurs et encore:

Bonne Année

 

Frédérique

Lire la suite

Sapins....

21 Décembre 2022, 15:48pm

Publié par Frédérique

A l'approche de Noel les "sapins " ont envahi villes et maisons...

Sapins....
Sapins....
Sapins....

Dans les bois voisins, les arbres "feuillus" exposent leurs branches nues;

au sol, les tapis chamarrés de feuilles mortes laisseront bientôt place à l'humus nourricier

Quelques taches colorées subsistent cependant: les conifères, à feuilles persistantes, sapins, épicéas..., ponctuent ça et là la forêt de vert plus ou moins sombre.

En montagne ou dans les forêts d'épicéas de plusieurs régions - grand Est, Bourgogne, Franche-Comté, Hauts de France, Normandie, Auvergne/Rhône-Alpes, on peut voir des arbres dont les feuilles virent au brun puis finissent par tomber...

photo: Wikipedia

photo: Wikipedia

Ils sont victimes d'attaques de scolytes, petits insectes qui creusent des galeries dans le cambium (fine couche sous l'écorce) pour y déposer leurs oeufs.

Il existe plusieurs espèces de scolytes inféodés à une espèce d'arbre

  • les plus connus; le typographe qui s'attaque aux épicéas
  • le chalcographe qui préfère le pin sylvestre
Typographe, photo: Wikipedia

Typographe, photo: Wikipedia

Mais ces insectes ne sont pas les seuls responsables du dépérissement des forêts:

  • les aléas climatiques:
  • chaleurs extrêmes de ces dernières années (depuis 2018) avec printemps et étés très chauds et secs qui  entrainent la prolifération des scolytes
  • après chaque tempête les milliers d'arbres cassés ou tombés au sol offrent aux insectes des habitats parfaits pour leur reproduction, une température élevée stimule leur reproduction et accroit leur durée de vie.
galeries creusées par les scolytes Photo:JYB Devot, Wikipedia

galeries creusées par les scolytes Photo:JYB Devot, Wikipedia

dans les galeries creusées par les scolytes: le flux de sève est interrompu provoquant la mort de l'arbre

  • Les sécheresses successives affaiblissent aussi les arbres qui, pour réguler leurs pertes en eau via la transpiration de leurs feuilles sont obligés de puiser dans leurs réserves ce qui ralentit la photosynthèse et les affaiblit, une aubaine pour les organismes pathogènes ( parasites, champignons...)

Lire la suite

cueillir le houx, le gui, le fragon...

13 Décembre 2022, 15:56pm

Publié par Frédérique

source: Wikipedia

source: Wikipedia

L'Office National des Forêts nous rappelle les bonnes pratiques de cueillette:

Les voici:

extrait d'article

cueillir le houx, le gui, le fragon...

En cette saison, trois plantes emblématiques sont régulièrement ramassées en forêt : le houx, le gui et le fragon. Ces plantes sauvages fleurent bon les fêtes de fin d'année. Le houx, par exemple, garni de ces fameuses baies rouge vif dont raffolent certains oiseaux dont les merles, sert à confectionner des couronnes, bouquets et autres décorations. Son feuillage persistant teinté d’un vert brillant semble être également très apprécié.

gui et fragon
gui et fragon

gui et fragon

Cueillir fait partie des plaisirs simples en forêt, souvent partagés en famille. Un moment agréable offrant à chacun la possibilité de se promener dans la nature. Malheureusement, les forêts connaissent aujourd’hui des ramassages intensifs de ces végétaux. Avant Noël, les collectes illégales destinées à la commercialisation sont fréquentes.

Contribuant à la l’identité paysagère des forêts, ces plantes sauvages favorisent la diversité biologique des forêts. Pour préserver cette valeur écologique, l’ONF appelle à une cueillette raisonnée, respectueuse de l’environnement.

Le Code forestier interdit tout prélèvement en forêt sans accord du propriétaire. Que les forêts soient privées ou publiques, leurs fruits et produits appartiennent aux propriétaires.

Dans les forêts publiques, l’ONF tolère un ramassage à "caractère familial". Celui-ci ne doit pas dépasser l’équivalent d’une poignée par personne. Les agents de l’ONF veilleront, cet hiver, à faire respecter cette recommandation. Les prélèvements trop volumineux peuvent faire l’objet d’une amende, voire de sanctions pénales.

Lire la suite

La Lozère, une autre histoire...

1 Décembre 2022, 16:49pm

Publié par Philippe

          Je n’avais pas résisté à l’envie d’évoquer, à propos de Pont de Monvert, les persécutions dont furent victimes les protestants après la révocation de l’édit de Nantes, après tout, il n’y a pas que les petites fleurs…

         Cela devait être au col de Montmirat, sur le chemin du retour que Jean-Paul m’a dit : « Par ici il y a un monument concernant deux institutrices mortes dans la neige ».

La Lozère, une autre histoire...

De quoi susciter ma curiosité !

        Quelques jours après être rentré à la maison et une recherche sur internet, je découvre l’histoire des sœurs Dupeyron!

Je ne vais pas vous la raconter, d’autres s’en sont chargés, sûrement mieux que je puisse le faire, il y a même un livre sur le sujet, tapez « Sœurs Dupeyron » dans votre habituel moteur de recherche.

Le Mont Lozère après la tempête

Le Mont Lozère après la tempête

        Simple fait divers penserez vous peut-être mais ayant affronté la tempête, la neige et la montagne avec un tout autre équipement, m’en tirant une ou deux fois par un coup de chance, puis, le progrès aidant, « confortablement » , à l’aide du GPS alors qu'à cette époque seule la cloche d’une église ou le « clocher des tourmentes » pouvaient vous guider vers un abri…la détermination de ces filles en jupe et godillots à rallier leur école dans de telles conditions m’a impressionné. Comme leur certitude d’avoir une mission à remplir…

La Lozère, une autre histoire...
La Lozère, une autre histoire...

  Clocher des tourmentes : activé lors des tempêtes pour guider le voyageur vers un havre

   

La nuit, l’absence de visibilité, les bourrasques qui refroidissent et brouillent le jugement ont décidé de
leur sort.

D’autres, anonymes, ont dû connaitre le même destin...


Toutes les photos proviennent d’internet 

Philippe

Lire la suite