Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

botanique

herborisations du mercredi

28 Juin 2022, 19:57pm

Publié par Société des Naturalistes du Bugey

Malva moschata

Malva moschata

La dernière séance de la saison aura lieu ce mercredi 29 juin.

Rendez-vous à 14 h. parking de la Maison St Anthelme

Lire la suite

couleurs d'hiver

20 Décembre 2021, 21:41pm

Publié par Frédérique

Décembre 2021, les jours brumeux alternent avec la grisaille des nuages bas;

la neige a fait une apparition fugace, peignant la campagne de blanc et de noir...

Le soleil revenu, ravivant le paysage nous invite à sortir à la découverte des couleurs de l'hiver, comme ce fut le cas ce jour de décembre 2016!

Rappelez vous....

mardi 20 décembre 2016

Le beau temps persistant est une invite à poursuivre les promenades en forêt...

Cette semaine: direction Poirin, sur la commune de Marignieu, où, dans une forêt claire traversée par "la voie romaine", ancienne route rectiligne qui relie Marignieu à Ceyzérieu, on peut admirer une chapelle située dans une clairière où se déroule chaque année une messe en plein-air.

Voici ce qu'en dit Michel Bigoni :

http://www.ballad-et-vous.fr/la-chapelle-de-poirin-entre-foi-et-mystere/

"L’histoire de cette chapelle remonte bien loin dans le temps, on dit qu’elle fut construite au Moyen-âge par les sœurs du couvent de Bons, qu’elle reçut au XVIIè siècle la visite de François de Salles, puis qu’elle fut détruite à la révolution. Les marques d’attachement ne cessèrent pourtant pas jusqu’à ce qu’un abri de fortune au toit de chaume abrite en 1824 une vierge noire, mais style Renaissance, provenant d’une ancienne porte de Belley. Cinq ans plus tard sous l’impulsion d’un vicaire de Ceyzérieu, les habitants de la commune reconstruisirent la chapelle que l’on peut voir aujourd’hui.

 

couleurs d'hiver

  Une stèle près de l’autel de pierre où la messe se déroule, a été dressée par quelques rescapés de la seconde guerre mondiale pour remercier la Vierge du lieu de les avoir protégés. On prétend que des guérisons ont été attribuées à celles-ci de tout temps.

couleurs d'hiver

Derrière le bâtiment se dresse un calvaire de pierres jointes élevé au 19è siècle.

Toujours est-il que ce lieu continu à exercer un attrait spirituel mystérieux.

  On dit qu’une source près de la chapelle apparaît avant chaque grande guerre… Il se peut également qu’une vierge noire au Moyen-âge ait précédé celle provenant de Belley qui ne serait qu’un substitut malgré sa grande beauté. D’autres chercheurs avancent l’idée que la chapelle serait construite sur un ancien tumulus. Il a été trouvé en 1973, une bombe volcanique, malheureusement égarée aujourd’hui, enchâssée dans la faille d’un rocher à deux pas de la chapelle. Ce lieu pourrait remonter aux temps celtiques où déjà des rituels liés aux croyances de ce temps-là se seraient déroulés.

Poirin et sa Vierge restent le symbole de l’attachement de beaucoup à ces lieux perdus dans la nature où se perpétue l’appel inexplicable du sacré."

 

Nous pénétrons dans le bois par un large chemin. 

Très vite, notre attention est attirée par un buisson de Fusain d'Europe, Euonymus europaea, sans feuilles, mais encore décoré de ses capsules rose violacé, qui ont perdu, hélas leurs belles graines orangées..;

 

couleurs d'hiver
couleurs d'hiver
couleurs d'hiver

Ce petit bois clair est composé essentiellement de chênes et de charmes dont certains sont encore ornés des grappes pendantes de leurs fruits desséchés...

voir:

http://naturalistesdubugey.over-blog.com/2016/11/feuilles-d-automne-2.html

couleurs d'hiver
couleurs d'hiver

Lire la suite

feuilles d'automne

1 Décembre 2021, 21:11pm

Publié par Frédérique

Fin novembre, un épais tapis de feuilles recouvre sous-bois et chemins...

elles ont perdu leurs couleurs éclatantes, désormais, c'est le brun qui domine...

feuilles d'automne
feuilles d'automne

Plus tôt dans la saison, si l'on n'a pas levé la tête pour regarder la composition des taillis, il  suffit  à présent de regarder le sol pour faire des découvertes:

- c'est ainsi que dans la forêt communale de Rothonne, où nous allons souvent  à la recherche de champignons, les plantations de chênes sont importantes:

feuilles d'automne

mêlées parfois de châtaigniers et de hêtres...

feuilles d'automne

on a des surprises aussi, telle cette feuille de chêne rouge, Quercus rubra, avec ses lobes à pointes aigües dirigés vers l'avant, indiquant la présence de ce bel arbre.

Dans une partie du bois, ils ont été plantés en nombre

une feuille de chêne rouge aux lobes pointus

une feuille de chêne rouge aux lobes pointus

les arbres sont nus...

seuls quelques irréductibles ( non ! pas des Gaulois, on n'est pas dans Astérix ! ) non conformistes, jeunes sujets le plus souvent, refusent de se dévêtir...ils se nomment:

chêne, charme, hêtre...

leurs feuilles jaunissent, sèchent mais restent sur l'arbre tout l'hiver.

 

 

Lire la suite

Ail, Ail, Ail !!! à Chazey-Bons...

9 Juillet 2021, 14:56pm

Publié par Frédérique

Le 23 juin, lors d'une herborisation "sur le terrain", nos pas nous ont menés à Chazey-Bons  où nous avons apprécié l'ombre, sur la rive d'un ancien canal de dérivation du Furans,

le canal alimentait un moulin

le canal alimentait un moulin

Dans les eaux claires: Berula erecta, Berle dressée

Berula erecta

Berula erecta

Dans ce lieu ombragé, carex et fougères étaient à l'aise, ainsi que la reine des présFilipendula ulmaria et Solanum dulcamara, Morelle douce-amère

Solanum dulcamara
Solanum dulcamara

Solanum dulcamara

Quelques centaines de mètres plus loin, nous nous sommes retrouvés dans un tout autre milieu: une "garide" * qui allait nous permettre de découvrir des plantes bien différentes!

 

*garide: appellation locale de ce genre de milieu, dixit Pierre- 

définition du dictionnaire: "Association végétale de type xérophile des lieux pierreux et ensoleillés, dans la vallée du Rhône et certaines vallées alpines" - 

Ail, Ail, Ail !!! à Chazey-Bons...

Sans surprise, nous y voyons des plantes à très faible développement:

Sedums, Germandrées ( Teucrium botrys), Cotonnière (Filago arvensis), Coronilles et de nombreux Aulx:

  • Allium oleraceum, Ail des endroits cultivés à 2 longues spathes (bractées) inégales terminées en pointe linéaire très longue, celles-ci dépassant l'ombelle composée de quelques fleurs rose-brun ou vert olive clair et de nombreux bulbilles. Les fleurs présentent une nervure dorsale vert olive foncé.
Allium oleraceum
Allium oleraceum

Allium oleraceum

Lire la suite

Le petit Pigamon, Thalictrum minus

26 Juin 2021, 09:15am

Publié par Philippe

J’avais commis une devinette un peu corsée, Frédérique avait donné la solution, certains
s’étaient risqués à donner une réponse, toujours proche mais, hélas, ils négligeaient le
milieu malgré quelques précisions…

Depuis quelques jours, notre pigamon est en fleurs. La canicule actuelle ne l’aide vraiment
pas et celles-ci prennent vite un aspect chiffonné.

Thalictrum minus
Thalictrum minus

Thalictrum minus

Après quelques tentatives infructueuses, voici la fleur de Thalictrum minus (1 cm), le petit pigamon…
Pourquoi ce qualificatif de « petit », car il mesure bien 80 cm de haut, comme ses cousins « à feuille d’ancolie » ou « jaune » !

Sa tige est cannelée

 Thalictrum minus

Thalictrum minus

Les feuilles, accessoirement, mon briquet pour donner l’échelle et l’aspect.

Thalictrum minus , feuille

Thalictrum minus , feuille

Notre pigamon semble aimer s’adosser à plus dur que lui, un chêne, du buis, pour ceux qui
s’en souviennent, c’était le cas au Molard Jugeant.

Au Fierloz, il n’avait pas attiré mon regard, depuis le passage de la pyrale, je ne pouvais plus le manquer !

Le petit Pigamon, Thalictrum minus

Au fil de mes passages, d’autres plantes s’épanouissent comme l’inule des montagnes.

Inula montana

Inula montana

Lire la suite

Ophioglossum vulgatum, une drôle de fougère!

30 Mai 2021, 18:52pm

Publié par Frédérique

Nous l'avions vue en mai 2017 lors de la sortie au Vuache, pour plusieurs d'entre nous, c'était une première!

et cette année, Catherine nous l'a fait découvrir à 2 pas de Belley, entre la commune de St Germain-les-Paroisses et celle de Colomieu sur une pelouse calcaire mésohygrophile dominant le lac d'Arboréaz où fut tourné, en partie, le film "Les enfants du marais"

 

vue sur le lac d'Arboréaz

vue sur le lac d'Arboréaz

Mais revenons à notre Ophioglosse vulgaire, Ophioglossum vulgatum , appelée langue de serpent, on devine pourquoi...

Ophioglossum vulgatum

Ophioglossum vulgatum

Une petite colonie cachée dans les herbes occupait le haut de la prairie temporairement humide.

Une partie foliacée, ovale-lancéolée, à bord entier, comme une feuille indivise, vert jaunâtre, luisante, stérile, abritant dans une gaine la partie fertile très modifiée, en forme d'épi à sporanges sur 2 rangs

Ophioglossum vulgatum
Ophioglossum vulgatum
Ophioglossum vulgatum

Ophioglossum vulgatum

L'ensemble de la plante disparait rapidement après la libération des spores en juin et juillet,

un rhizome souterrain court et dressé assure la pérennité de la plante

Lire la suite

Devinette de Frédérique, la solution

24 Mai 2021, 15:30pm

Publié par Frédérique

Je vous demandais ce qui se cachait dans cette rosette de feuilles:

feuilles de colchique

feuilles de colchique

et j'ajoutais que cette plante avait été chantée, peut-être les enfants la connaissent-ils encore,

" Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent..." ?

Colchique d'automne, Colchicum autumnale

Colchique d'automne, Colchicum autumnale

Colchique d'automne, Colchicum autumnale  ...

Le colchique fleurit effectivement à la fin de l'été, semant de jolies taches roses dans les prairies.

De son bulbe enfoui profondément sous terre jaillissent de 1 à 6 fleurs fragiles dépourvues de feuilles. Elles ont 6 étamines et 6 tépales roses, oblongs soudés à la base en un tube étroit au fond duquel se trouve l'ovaire à hauteur du bulbe.

Les feuilles et les fruits  n'apparaissent qu'au printemps.

Les feuilles abritent à leur base un ou plusieurs fruits capsulaires, ovoïdes divisés en 3 carpelles.

fruits du colchique, photos: Philippe
fruits du colchique, photos: Philippe
fruits du colchique, photos: Philippe

fruits du colchique, photos: Philippe

Les capsules s'ouvrent à maturité durant l'été, libérant de nombreuses petites graines noires ridées.

Le colchique appartient à la famille des Liliacées.

Toute la plante est toxique. Fleurs, feuilles, bulbe et graines contiennent une vingtaine d'alcaloïdes dont le principal, la colchicine, un poison violent  n'est pas détruit par la dessication.

 

Frédérique

Lire la suite

Premières orchidées

26 Avril 2021, 17:46pm

Publié par Frédérique

Je vous avais promis de vous présenter les premières orchidées de la saison, chose promise, chose due!

Je ne reparlerai pas de l'Orchis géant, Himantoglossum robertianum qui est apparu en plusieurs endroits cette année.

 

Mais avant, je vous propose une petite révision, les "pros" pourront zapper ! 

C'est une présentation des orchidées que René nous avait proposé en 2015...

De la même façon, je vous renvoie aux descriptions déjà données.

Nous avons trouvé une petite colonie d'Orchis mascula, Orchis mâle vers Colomieu le 8 avril,

Certains à feuilles vertes, d'autres à feuilles tachetées.

Le retour du froid a fait un peu souffrir les plus élancés, mais j'ai pu constater  que de nombreux exemplaires sont actuellement en pleine forme dans le sous-bois.

Orchis mascula

Orchis mascula

Orchis mascula
Orchis mascula

Orchis mascula

Egalement à Colomieu, début avril le premier Ophrys araneola, Ophrys petite araignée, dont le labelle est largement bordé de jaune.

Ophrys araneola
Ophrys araneola

Ophrys araneola

Lire la suite

Asarum europaeum, Asaret d'Europe

20 Avril 2021, 14:31pm

Publié par Frédérique

Ses petites feuilles réniformes (en forme de reins) qui font penser à un bégonia miniature vous ont peut-être intrigués ?

On peut le voir dans les bois clairs et les lisières. Il n'est pas rare mais très discret...et cache ses fleurs sombres sous son feuillage. Il est épanoui actuellement.

Asarum europaeum, donc, plante à tiges rampantes, radicantes, qui s'enracinent à chaque noeud fait partie de la famille des Aristoloches 

Asarum europaeum, 

Asarum europaeum, 

Asarum europaeum, Asaret d'Europe

Feuilles vert foncé, luisantes, chaque limbe est porté par un long pétiole velu.

Lorsqu'on le froisse, le feuillage dégage une odeur poivrée;

Asarum europaeum, Asaret d'Europe

Fleurs solitaires, étranges, portées par un pédoncule court, pourpre noirâtre à l'intérieur, brun verdâtre à l'extérieur.

 

 

Asarum europaeum, Asaret d'Europe

12 étamines en 2 rangs de 6; stigmate trapu à 6 rayons.

Asarum europaeum, Asaret d'Europe
Asarum europaeum, Asaret d'Europe

Fleurs en cloche formées de 3 lobes à pointe recourbée vers l'intérieur, velues, glanduleuses.

Lire la suite

Adoxa moschatellina

3 Avril 2021, 16:03pm

Publié par Philippe, photos: Joel

          Comme vous le savez, pour moi la nature ne se limite pas à ce qui a des racines ou un mycelium, comme c’est la saison des migrations, l’heure était venue d’aller voir si sarcelles d’été et canards siffleurs faisaient halte où je les observe habituellement… Au bout de 7 ans dans le Bugey, on prend des habitudes !

Pas de siffleurs mais en revanche une trentaine de mes amies les sarcelles étaient là.

Sarcelle d’été mâle (Anas  querquedula).

Sarcelle d’été mâle (Anas querquedula).

Sur le chemin du retour, entre chemin et Séran, j’ai rencontré encore autre chose : l’occasion d’un article : en effet la discrète Adoxa moschatellina s’épanouissait, bien à sa place dans ce secteur qui ignore la sécheresse…

     Un agglomérat de fleurs vertes, ternes, un peu translucides qui tiennent dans un cube de moins d’un centimètre de côté et culmine à 20 centimètres pour les grands spécimens, d’ici juin toute la partie aérienne de la plante aura disparu… c’est vraiment le moment de s’en occuper

Adoxa moschatellina

Adoxa moschatellina

Quand elle se met à tapisser le sous-bois…

Adoxa moschatellina

Adoxa moschatellina

        Notre adoxa dans le détail… Elle a donné son nom à une famille : les Adoxaceae dont les autres représentants : viornes et sureaux sont moins furtifs !

Adoxa moschatellina

Adoxa moschatellina

Pour les photos j’ai du mobiliser Jöel Kalwa, j’espère qu’il n’a pas passé un trop mauvais moment, enfin, rien que pour lui, un martin pêcheur sympa est venu se faire admirer. Et d’autres oiseaux… Au passage, Joël n’a pas résisté à la tentation d’appuyer sur le déclencheur… Voyez la suite !

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>