Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

Liparis de Loesel

14 Février 2017, 08:40am

Publié par Frédérique

Encore une plante protégée présente dans les alentours de Belley, qui s'épanouit dans le même biotope que celui de Drosera rotundifolia* : les milieux humides et plus particulièrement: les tourbières basses alcalines:

le Liparis loeselii, Liparis de Loesel, une orchidée très discrète...

 

http://naturalistesdubugey.over-blog.com/2017/02/drosera-rotundifolia.html

Liparis dans la tourbière de Cerin, photo: Frédérique

Liparis dans la tourbière de Cerin, photo: Frédérique

Le Liparis mesure de 10 à 20 cm de haut, peu coloré, il est difficile à repérer dans la végétation des marais où il faut être très prudents, en raison de la présence de trous d'eau et de sols instables.

Il possède généralement 2 (3) feuilles basales, lancéolées, luisantes, longues de 4 à 10 cm.

photo René Baldacci

photo René Baldacci

Son inflorescence, vert-jaunâtre, est composée d'une grappe lâche de petites fleurs tournées vers le haut

photo: René Baldacci

photo: René Baldacci

Les tépales, étroits, longs de 4 à 5 mm, sont étalés dans un plan horizontal ou dressés, il n'y a pas d'éperon.

photo: Frédérique

photo: Frédérique

Le labelle, plus large, est également orienté vers le haut et se recourbe vers le bas

photo: René Baldacci

photo: René Baldacci

Il fleurit de fin mai à fin juin, selon l'altitude.

Encore présent dans l'Ain, les deux Savoie et en Isère, il est en forte régression du fait de la destruction de son habitat (drainage, plantations, fermeture des milieux...) et ne subsiste que dans des milieux bénéficiant d'une gestion conservatoire.

Protection nationale et européenne de cette espèce et de ses biotopes

Sources:

A la rencontre des orchidées sauvages de Rhône-Alpes, Biotope Editions

Flora Helvetica, Belin

photo: René Baldacci

photo: René Baldacci

Commenter cet article

Philippe Boquerat 14/02/2017 15:31

Comme tu le dis










Le problème n'est pas seulement le côté inconfortable du terrain mais la discrétion du Liparis : C'est vite fait de l'écrabouiller