Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

Première "détermination sur le terrain"

29 Mars 2021, 18:54pm

Publié par Frédérique

Pour cette "première", le 24 mars dernier, notre petit groupe a pris la direction de Chavolley, hameau de Ceyzérieu, où Pierre nous avait signalé l'arrivée d'une orchidée nouvelle dans le Bugey sud:

  • Himantoglossum robertianum, Orchis géant - présent également à Béon-

C'est sur le bord d'une petite route que nous l'avons trouvée, à mi-pente d'un talus ensoleillé, en contre-bas d'un petit bois de chênes rabougris

L'orchis géant sur le talus

L'orchis géant sur le talus

Plante à tige très robuste, elle peut atteindre 90 cm!

Ce spécimen mesure de 30 à 40 cm.

 C'est une méditerranéenne en expansion vers le nord de la vallée du Rhône. Devenue abondante dans le Drôme, présente en Ardèche également, en 2012, le Collectif de la Société Française d'Orchidophilie  Rhône-Alpes* la signale "depuis peu dans le Rhône et en Isère avec quelques pieds isolés dans la Loire, la Savoie et l'Ain"...et la voici aux portes de Belley!

* dans l'ouvrage: Orchidées sauvages de Rhône-Alpes, Biotope Editions

Himantoglossum robertianum

Himantoglossum robertianum

Ses feuilles, de 5 à 9,  en rosette basale sont charnues, d'un vert brillant

feuilles basales

feuilles basales

L'inflorescence cylindrique présente de 20 à 60 grandes fleurs serrées le long du pédoncule foral

Orchis géant

Orchis géant

Les fleurs ont un casque verdâtre à rosé, un labelle trilobé, rose à violacé, avec des ponctuations violettes.

Le lobe médian, présente des lobes latéraux ondulés sur les bords extérieurs.

Orchis géant

Orchis géant

La floraison a lieu de janvier à avril.

La station sera probablement pérenne: présence de jeunes rosettes à la base...

Notre examen du talus nous a permis de réviser nos classiques:

Des Brassicacées: Thlaspi perfoliatum, tabouret perfolié, Cardamine hirsute, Drave du printemps, Arabette tourette en fleurs à côté des siliques sèches de l'an dernier

 

Arabis turitta
Arabis turitta

Arabis turitta

Mais aussi Muscari neglectum (ex: racemosum), Potentilla verna, potentille du printemps d'un jaune éblouissant - dont j'ai raté les photos - l'Euphorbe petit-cyprès parasitée par un champignon ( Uromyces pisi-sativi) lui faisant concurrence!

Euphorbia cyparissias parasitée

Euphorbia cyparissias parasitée

Des Véroniques de Perse en grand nombre, ainsi que des Corydalis solida, Corydale à bulbe plein dont Jean-Paul nous a montré le bulbe et l'écaille à la base de la tige qui permettent de la différencier de la Corydale à bulbe creux.

A signaler encore, une jolie fabacée:

Anthyllis vulneraria ssp carpatica , Anthyllide vulgaire dont les fleurs sont jaune doré ainsi que la pointe de la carène

 

Anthyllide vulgaire
Anthyllide vulgaire

Anthyllide vulgaire

Bien d'autres plantes encore...

Nous avons terminé cette herborisation par une petite incursion dans une prairie où nous avons trouvé;

Luzula campestris, Luzule champêtre

Première "détermination sur le terrain"

Rendez-vous mercredi 31 mars de 14 à 17 heures, 

Parking de la Maison St Anthelme

37 rue Ste Marie

Belle météo en perspective!!!

Tel: 04 79 81 10 15

 

Frédérique

Commenter cet article