Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

Botanique au jardin (3) la haie

21 Avril 2020, 15:10pm

Publié par Frédérique

Dans la haie, les floraisons délicates sont terminées.

Les petites bractées jaunes des fleurs du Cornus mas, Cornouiller mâle ( famille des Cornacées) laissent place peu à peu à de minuscules drupes qui grossissent de jour en jour, dissimulées sous un feuillage d'abord clairsemé.

Cornus mas
Cornus mas

Cornus mas

Ce sont les ovaires fécondés qui deviennent fruits, sous les feuilles qui se développent rapidement.

drupes en formation

drupes en formation

Plus tard, elles arboreront un beau rouge vif.

Peu nombreuses, je n'ai jamais eu le loisir de les goûter, ces "cornouilles", les oiseaux se servant sans vergogne dès qu'elles arrivent à maturité.

 

cornouilles au mois d'août l'an dernier

cornouilles au mois d'août l'an dernier

De la même famille, Cornus sanguinea, Cornouiller sanguin se couvrira bientôt de corymbes ombelliformes blanc crème

Cornus sanguinea
Cornus sanguinea

Cornus sanguinea

L'Amélanchier du Canada, Amelanchier canadensis, très proche de notre Amelanchier ovalis sauvage que vient d'évoquer Philippe, a vu ses étroits pétales blancs s'envoler dans le vent.

Amelanchier canadensis

Amelanchier canadensis

Les calices étoilés, propulsés par une sève puissante ont senti les ovaires gonfler à leur base (ovaires infères) , promesse de nombreux piridions* qui ressemblent à des baies rouge sombre que je dégusterai en juin!

Les jeunes feuilles cotonneuses vont bientôt perdre leur duvet.

*les piridions sont des fruits complexes constitués par le réceptacle floral devenu charnu et soudé à l'ovaire, comme chez la pomme, la poire, la nèfle, l'aubépine...et l'amélanchier

formation des piridions d'amélanchier, les amélanches
formation des piridions d'amélanchier, les amélanches
formation des piridions d'amélanchier, les amélanches

formation des piridions d'amélanchier, les amélanches

Entre les deux "vedettes du jardin", une haie spontanée s'est établie, contenue par des tailles régulières:

Les bourgeons noirs de Fraxinus excelsior, Frêne élevé, Frêne commun ( Oléacées) ont éclaté et laissé place à de tendres feuilles imparipennées.

Botanique au jardin (3) la haie
Botanique au jardin (3) la haie

Le charme, Carpinus betulus, (Corylacées) déploie précautionneusement les plis de ses feuilles ovales doublement dentées

Botanique au jardin (3) la haie
Botanique au jardin (3) la haie

Le Chêne pédonculé, chêne rouvre, Quercus robur,  (Fagacées) rejeton du bel exemplaire de la propriété voisine étale peu à peu ses feuilles lobées

Quercus robur
Quercus robur
Quercus robur

Quercus robur

L'érable champêtre, Acer campestre ( Acéracéesgardera des feuilles assez petites, divisées en 3 ou 5 lobes, obtus, entiers, ou à 1 grosse dent.

 Acer campestre
 Acer campestre

 Acer campestre

Celles de l'érable sycomore, Acer pseudoplatanus seront plus grandes, à lobes triangulaires et dents inégales, d'abord teintées de rose, elles verdissent rapidement;

Acer pseudoplatanus
Acer pseudoplatanus

Acer pseudoplatanus

Le Prunellier, Epine noire, Prunus spinosa, ( Rosacées) très épineux à petites feuilles lancéolées n'a pas fleuri, nous n'aurons pas de prunelles acidulées!

Prunus spinosa

Prunus spinosa

Sans doute avez-vous remarqué le lierre, Hedera helix, (Araliacées) omniprésent, régal des abeilles à l'automne et des oiseaux, en hiver?

Hedera helix

Hedera helix

Frédérique

à suivre!

Commenter cet article