Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu

12 Juin 2018, 09:10am

Publié par Frédérique

Petite incursion en Valromey le 12 mai dernier, à la recherche de deux orchidées très discrètes:

Goodyera repens, Goodyère rampante, espèce  présente dans les forêts de résineux, et de Corallorhiza trifida, Racine de corail que l'on trouve également en forêts humides: hêtraies, hêtraies-sapinières, pessières.

Direction: la commune de Belmont-Luthézieu, dans une hêtraie mixte.

 

12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu

Malgré une recherche minutieuse et précautionneuse, nous ne trouverons pas la Goodyère, mais la Racine de corail n'échappera pas à l'oeil exercé de Pierre qui saura repérer 3 jeunes specimens bien difficiles à photographier !

Corallorhiza  Cette orchidée dépourvue de feuilles tient son nom de la forme de son rhizome, ressemblant à du corail. 

Ces deux espèces ne sont pas protégées en Rhône-Alpes, mais méritent qu'on les traite avec beaucoup d'égards, car elles sont rares et menacées par les coupes de bois.

Goodyère, photos 1: Frédérique, 2 : Joel
Goodyère, photos 1: Frédérique, 2 : Joel

Goodyère, photos 1: Frédérique, 2 : Joel

ci-dessous, deux photos tirées du site florealpes

http://www.florealpes.com/fiche_racinecorail.php

fleurs et racines de la Racine de corail ( photo: Florealpes)
fleurs et racines de la Racine de corail ( photo: Florealpes)

fleurs et racines de la Racine de corail ( photo: Florealpes)

Dans le bois, nous trouverons d'autres orchidées:

- Neottia nidus-avis, Néottie nid d'oiseau, brun-jaunâtre en raison de l'absence totale de chlorophylle et aux feuilles réduites à des gaines enserrant la tige.

12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu

- de nombreuses Cephalanthera damasonium, Céphalanthère de Damas, ou à larges feuilles, en tout début de floraison.

12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu

Le Sanicle d'Europe, Sanicula europaea, minuscule Apiacée, expose ses petites ombelles dans le sous-bois

12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu

Un beau buisson de houx est prétexte à discussion: s'agit-il d'un individu mâle ou femelle ? ( le houx est généralement dioïque ) 

12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu

On constate que les étamines sont parfaitement constituées et  le pistil est invisible ou réduit à sa plus simple expression  ​​​​​​...

Chez l'individu femelle, les fleurs ont un magnifique pistil. Ce pistil n’a pas de style mais l’ovaire est dodu et le stigmate directement posé sur l’ovaire est bien large et bien gluant. Les étamines existent mais sont atrophiées et dépourvues de pollen.

la fleur femelle ressemble à ceci:

photo: http://sureaux.blogspirit.com

photo: http://sureaux.blogspirit.com

Notre houx est donc un beau mâle!

Nous verrons encore:

Actaea spicata, Actée en épi - Herbe de St Christophe.

 Cette élégante Renonculacée est  toxique dans toute ses parties, il faut se méfier particulièrement de ses baies qui deviennent noires à maturité et qui pourraient être confondues avec d'autres fruits comestibles...

12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu
12 mai 2018: herborisation à Belmont-Luthézieu

Puis nous suivrons un large chemin où nous ferons d'autres découvertes...

          à suivre !

Commenter cet article