Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

pollen...

30 Janvier 2018, 18:18pm

Publié par Frédérique

Etonnant pollen ! 

du grec πάλη (palè : farine ou poussière),  minuscules grains de forme plus ou moins ovoïde de quelques dizaines de micromètres de diamètre. Son rôle est connu dès l'Antiquité.

"le pollen est le minuscule organe mâle à rôle fécondant qui sort des anthères de l'étamine et qui est toujours l'objet d'un transport avant d'atteindre son homologue féminin, qui, lui, est fixe au centre de l'ovule"

dictionnaire visuel de botanique

Anthère d'Arabette des dames (Arabidopsis thaliana) avec ses grains de pollen révélés par la micrographie par fluorescence. photo Wikipedia

Anthère d'Arabette des dames (Arabidopsis thaliana) avec ses grains de pollen révélés par la micrographie par fluorescence. photo Wikipedia

Morphologie du grain de pollen

Le grain de pollen présente deux enveloppes: 

-  L'exine, la couche externe très résistante, qui permet aux grains de pollen d'être dispercés dans l'air sans être endommagés

L'intine, la couche interne fine et fragile

pollen...

L'exine est très différente selon les espèces, ce qui permet la détermination.

Bien souvent il faut une étude fine en microscopie pour aboutir à la détermination des grains de pollen mais une classification approximative peut être utilisée.
Elle est basée sur :
- la taille,  les plus petits sont ceux du myosotis (7µm) et les plus gros, ceux de la courge (150µm).
- la forme,
- la présence de pores ou de sillons en surface,
- l'ornementation de l'exine.

L'exine est indestructible sinon par oxydation. Lorsque des grains de pollen sont piégés dans les sédiments ou dans un milieu réducteur comme les tourbières, seule cette enveloppe n'est pas dégradée et se conserve des centaines de milliers d'années archivant de cette manière les états successifs de la végétation environnante. C'est donc cette caractéristique qui est à la base de la détermination des pollens.

grain de pollen de Myosotis Sylvatica

grain de pollen de Myosotis Sylvatica

grain de pollen de Cucurbita

grain de pollen de Cucurbita

L'exine s'amincit par endroits pour former des apertures ou zones  de germination du tube pollinique. Ce tube pollinique permet de conduire les gamètes mâles jusqu'à l'ovule pour provoquer la fécondation. Les granules des cellules mâles qui contiennent , entre autre, des enzymes très allergènes, se déversent pour faciliter la progression du tube pollinique dans l'ovaire de la fleur

pollen...

L'ornementation de l'exine varie selon les espèces. Elle va permettre d'identifier à quel végétal appartient le grain de pollen, elle n'est visible qu'au microscope.

  Les grains de pollen sont sphériques ou ovales, généralement jaunes, voire foncés, parfois rougeâtres ou verdâtres.

 

sources:

http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/paleo/paleobiomes/comprendre/les-pollens-indicateurs-de-vegetation-et-de-climat/le-pollen-dans-le-cycle-du-vegetal

http://www.encyclopollens.fr/la-face-cachee-des-pollens/la-carte-didentite-du-pollen/comment-reconnaitre-et-differencier-le-pollen/

pollen...
Grains de pollen actuels au microscope électronique (tournesol, volubilis, rose trémière, lys, onagre et ricin ; la taille des grains est généralement comprise entre 300 et 5 μm. Dartmouth College Electron Microscope

Grains de pollen actuels au microscope électronique (tournesol, volubilis, rose trémière, lys, onagre et ricin ; la taille des grains est généralement comprise entre 300 et 5 μm. Dartmouth College Electron Microscope

  • La Palynologie

    La palynologie est l'étude scientifique des pollens. Un pollen est souvent spécifique d'un groupe végétal (famille, genre), mais pas toujours possible, de l'espèce.

  • la palynologie apporte des éléments utiles dans les études de systématique végétale (le nombre d'aperture rompt l'unité des dicotylédones)

  • la paléopalynologie est l'étude des pollens fossiles : elle permet de donner des informations sur le climat, la végétation et le paysage au cours de l'ère quaternaire

  • l'aéropalynologie, qui consiste à analyser la présence dans l'air de différents types de pollens, a des applications en médecine (pathologies allergiques) et en agronomie (pollinisation) ;

  • la mélissopalynologie est l'étude des pollens présents dans le miel, ce qui permet de détecter les mélanges et les fraudes.

  • source:

  •  http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/paleo/paleobiomes/comprendre/les-pollens-indicateurs-de-vegetation-et-de-climat/le-pollen-dans-le-cycle-du-vegetal

 


Une banque de données polliniques a été mise en place depuis 1989 afin de faciliter la reconstitution des fluctuations de la végétation et du climat du passé en Europe à partir des pollens fossiles présents dans les sédiments. Elle contribuera à la prévision de l'évolution de la végétation en cas de changement climatique.

Dans cette banque de données sont stockées, pour chaque site, abondances polliniques, datations, coordonnées géographiques, taxonomie, descriptions de végétation actuelle, références bibliographiques... Actuellement, plus de 600 sites sont disponibles dans la banque couvrant le dernier cycle climatique, c'est à dire les derniers 140.000 ans, avec un maximum d'information sur les 15.000 dernières années, époque qui retrace la sortie de la dernière glaciation et l'interglaciaire actuel (Holocène).

source: http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1/rechfran/4theme/paleo/banquepollen.html

Étude de morphologie pollinique par Meyer, 1888

Étude de morphologie pollinique par Meyer, 1888

Composition du pollen

Selon l’origine florale, les conditions climatiques, les caractéristiques du sol où poussent les plantes et la saison, la composition du pollen peut varier. 
Il comporte

 des glucides en quantité plus ou moins importante,

des protéines,

une petite quantité de lipides, dont une partie d'acides gras essentielsaux propriétés antimicrobiennes et antifongiques,

de l'eau,

des minéraux et oligo-éléments: calcium, chlore, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre, sélénium

des vitamines du groupe B, en grande quantité

des acides aminés que l'organisme est incapable de synthétiser

des vitamines A,C,D,E en quantité plus faible 

un certain nombre d'enzymes ou ferments 

Ces  petits grains microscopiques contiennent donc un potentiel énergétique  suffisant pour donner naissance à un fruit ou à une graine, et sans ce pollen qui contient tous les éléments indispensables à la formation et à la croissance d'une plante, il n'y aurait plus de végétation phanérogame sur Terre

(les phanérogames sont les plantes portant des fleurs et dont les organes reproducteurs sont groupés dans ces fleurs )

 

 

Pelotes de pollen frais rapportées par l'abeille domestique, Lamiot — Travail personnel, Wikipedia

Pelotes de pollen frais rapportées par l'abeille domestique, Lamiot — Travail personnel, Wikipedia

Les apiculteurs ne s'y sont pas trompés, ils connaissent depuis longtemps l'importance du pollen dans la vie de la ruche et savent que les familles d'abeilles les plus vigoureuses sont celles qui ont fait des provisions importantes de pollen dès le printemps.

Par ailleurs, ils ont constaté que les larves d'abeilles ont une croissance exceptionnelle au cours des 5 premiers jours de leur existence; or ces larves reçoivent pendant une partie de cette période une nourriture fabriquée indirectement ou directement à partir de pollen et de miel...

source: Le pollen, Yves Donadieu - Maloine S.A. Editeur

le pollen est très utilisé en phytothérapie, et, en médecine traditionnelle chinoise, depuis plusieurs siècles.

Indications:

Le pollen permet de lutter efficacement contre la fatigue, qu'elle soit physique ou intellectuelle ; il permet d'augmenter les performances de l'organisme et aide à améliorer la mémoire, surtout chez les personnes matures. Il est utile pour les convalescents ; il stimule le système immunitaire et se révèle utile pour la prévention les infections. Le pollen aiguise l'appétit et favorise la prise de poids. Il est utilisé pour lutter contre la constipation...

Seul bémol: certains pollens très allergènes comme celui de l'Ambroisie, Graminées, certains arbres:

voir le site de Surveillance Nationale Aérobiologique qui recense les principaux pollens allergisants

                         Frédérique

Commenter cet article