Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Naturalistes du Bugey

La cymbalaire des murailles

4 Décembre 2013, 18:30pm

Publié par Société des Naturalistes du Bugey

ou linaire cymbalaire ou encore: ruine-de-Rome!

Elle a résisté non seulement à la neige, mais aussi au gel de ces derniers jours, il faut dire qu'elle est bien abritée...

Du latin: Cymba: nacelle, allusion à la forme concave de ses feuilles et Muralis: murs.

Son nom suggère qu'elle serait capable de provoquer l'effondrement de vieux murs...il n'en est rien, mais on constate qu'elle tapisse fréquemment les murs et les lieux rocheux- de préférence calcaires- de touffes aux feuilles arrondies et luisantes et aux petites fleurs lilas à violet qui ont une corolle à 2 lèvres, la supérieure bilobée, l'inférieure trilobée et dont la gorge présente 2 macules jaunes.

Cymbalaria muralis
Cymbalaria muralis

Cymbalaria muralis

A l'arrière de la fleur, un éperon nectarifère attire fourmis et insectes qui participent ainsi à la pollinisation de la belle...

La cymbalaire des murailles

Elle appartient à la famille des Scrophulariacées, comme le muflier ou la linaire, à laquelle elle ressemble beaucoup.

Linaria alpina

Linaria alpina

Son fruit est une capsule ronde contenant des graines marquées de crêtes sinueuses. Après la floraison, le pédoncule se recourbe et s'allonge - phénomène appelé accrescence - pour que la capsule s'introduise dans les interstices des pierres...pas besoin de jardinier pour la semer!

Commenter cet article
Y
un article bien présenté et toujours très intéressant , poursuivre ....
Répondre